Emot-ions

Search
Close this search box.

5 façons de s’apprécier davantage

Www.emot-ions.com


J'apprends à m'apprécier et à m'aimer-www.emot-ions.com

Il est souvent plus difficile de reconnaître nos talents que nos erreurs. Même réfléchir à nos qualités admirables peut susciter de l’inquiétude chez certains d’entre nous. L’appréciation et les compliments peuvent parfois nous mettre mal à l’aise, et il nous arrive de ne pas savoir comment réagir sans paraître prétentieux.

Ainsi, comment pouvons-nous réellement apprécier nos qualités exceptionnelles ? Je tends à croire que la clé réside dans l’auto-compassion, cela implique de se traiter avec bienveillance, de reconnaître notre humanité commune et d’adopter une conscience aigüe lorsqu’il s’agit d’évaluer nos supposés défauts – mais de manière différente. Je préfère d’ailleurs l’appeler “auto-valorisation”.

Selon LifeHack, “S’aimer soi-même, c’est vivre la liberté – une liberté débarrassée du doute, de la haine de soi et de l’oppression que vous infligez à vous-même. S’aimer soi-même, c’est ne plus se priver de ce que vous méritez. C’est s’épanouir et profiter pleinement de sa vie. L’amour-propre est indispensable pour mener une vie épanouissante. C’est un choix, un engagement envers vous-même, vous promettant de vous aimer malgré les obstacles sociaux et biologiques qui se dressent sur votre chemin. Il ne se trouve ni dans un lieu, ni dans une personne, ni dans un objet.”

5 façons de s’apprécier davantage

  1. Décider consciemment de s’apprécier davantage ou d’apprendre à …

L’estime de soi est une décision personnelle, ne dépendant ni d’autrui, ni d’objets. Elle s’acquiert en faisant des choix alignés avec nos désirs. Il est temps de laisser derrière ces pensées toxiques après des années de dépréciation de soi. Arrêtons de nous haïr parce que nous ne nous sentons pas à la hauteur.

Dire non à toute votre auto-détestation intérieure et se dire la vérité : non, vous n’êtes pas parfait, et c’est une bonne chose. Et si vous commenciez par vous autoriser à vous apprécier davantage ? Même si vous en doutez, il est bon de commencer à admettre que vous méritez une plus grande reconnaissance de votre part. Cela ne pourra que vous être bénéfique !

Prenez le temps d’entreprendre ce dialogue intérieur, même un tout petit moment et octroyez-vous le plaisir simple de savourer pleinement cet instant. C’est une étape préliminaire pour apprendre à  vous accepter et être capable de vous apprécier. Oui, mais comment puis-je m’aimer avec ce que je vis actuellement?

Je vous vois venir, ici je parle de vous, pas des problèmes que vous pourriez rencontrer. L’on peut avoir un problème, sans être le problème lui même, ce qui permet de sortir de l’impuissance  pour trouver des solutions et agir. Dans la vie, nous rencontrons tous des problèmes, à différentes échelles. Se donner la possibilité de regarder ses problèmes en méta position comme si l’on était son meilleur ami, et que l’on pouvait se donner des conseils pour s’aider. Cette possibilité est nettement plus bénéfique que de rester figé et de tourner en rond en se flagellant intérieurement.

 

2. Vérifier ses croyances négatives

Afin de surpasser notre mentalité axée sur les échecs et les défauts, pourquoi ne pas apprendre à porter une attention particulière sur l’estime que nous avons de nous même: notre estime de soi. En effet, cette voix qui susurre à nos oreilles et ces pensées négatives qui tournent en boucle ne nous facilitent pas toujours les choses, mais en prendre conscience, est déjà une belle évolution positive.

La rééducation de son mental et l’adoption d’habitudes saines demandent du temps et des efforts. La première étape consiste à reconnaître les mensonges que nous racontent cette voix et les pensées négatives, puis de les mettre systématiquement en doute.

Ce n’est pas parce que ces pensées négatives prétendent quelque chose que c’est vrai. Qui est cette voix qui prétend que vous n’avez aucune valeur ? Est-ce une vérité absolue ? N’avez-vous donc aucune qualité à votre actif ?

 

3.  Reconnaître que se sentir comme un perdant ne signifie pas que vous êtes un échec

    • Examinez les preuves pour étayer vos conclusions. Même si la spirale de pensées négatives donne cette impression, le fait qu’un ami ne réponde pas à votre message ne signifie pas qu’il ne vous apprécie pas.

    • Reconnaissez également les bonnes choses qui se produisent méritent votre attention. Un commentaire négatif ne devrait pas vous empêcher d’apprécier les retours positifs.

    • Il y a rarement des choses dans la vie qui sont “tout ou rien”. Même si les choses ne se passent pas comme prévu, cela ne signifie pas que rien de bon n’en est ressorti.

    • Un revers ne vous définit pas pour le reste de votre vie.

    • Remettez en question ce sentiment de pessimisme en vous rappelant : “Les choses ne se sont pas déroulées comme je le souhaitais, mais cela ne signifie pas qu’elles se dérouleront toujours ainsi. Je ne peux pas prévoir le futur.” 
    • Réagir avec compassion face à vos erreurs et revers
    • Vous n’avez pas à vous blâmer pour chaque erreur. Selon les recherches, réagir à vos propres erreurs avec compassion renforce votre estime de soi et vous rend plus compétent et ingénieux. L’auto-critique ne fait que déformer la réalité.

 

4. Abandonner l’idéologie de la perfection

Personne ne sera jamais parfait, et vous non plus. Ne laissez surtout pas cela vous empêcher de vous apprécier. Il est si facile de se dévaloriser parce que l’on n’est pas parfait ou que l’on pense ne pas être à la hauteur.

Cela ne fait que nourrir la haine de soi, en se concentrant sur ce que l’on n’a pas plutôt que sur ce que l’on a. La véritable appréciation de soi se déploie grâce à une attitude positive, qui nécessite de valoriser les qualités que l’on possède.

Dans une perspective qui place la perfection en son centre, où vous ne semblez jamais être “assez bien” de toute façon, votre aptitude à vous comprendre en souffre, se dissipe et finit par s’éteindre.

5. Apprendre à dire non

Plutôt que de vous engager excessivement, il est préférable de prioriser vos besoins personnels. Apprenez à respecter vos limites et à décliner les obligations qui ne méritent pas le stress. Dire automatiquement “oui” à toute demande est une forme de complaisance qui place les intérêts des autres avant les vôtres.

Marie-Agnès Thulliez

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Vous souhaitez discuter d’un défi auquel vous êtes confronté ? Laissez-moi vos coordonnées et je vous répondrai

Get notified of the best deals